A propos du photographe

 

Jérôme MAHOUDEAU

Photographe et concepteur graphique

 

Fonction dans l'entreprise :

Direction de Studio Centre 41

 

Emplacement du Studio

Saint Martin Des Bois

Loir-et-Cher - FRANCE


Parcours

Mon parcours est tout à fait atypique. En 1992, j'ai eu une révélation en participant à un atelier photo pédagogique ayant pour but de se familiariser avec un appareil photo et de découvrir le principe du développement en chambre noire.

En 1996, élève de 3e technologique, j'effectue un stage chez CEWE COLOR à Paris (aujourd'hui n°1 du tirage papier et du livre photo) ou je me forme aux travaux d'impressions et retouches photos argentiques. Aidé par l'un de mes professeurs, j'obtiens une place pour étudier dans une école de photo de la capitale ou finalement je ne mettrais jamais les pieds, pour des raisons aussi diverses qu'absurdes. Pour faire court, la menace du numérique et la mort programmée des photographes, annoncée par diverses personnes pessimistes, ont tôt fait de dissuader mon père de me soutenir dans mes projets. Par crainte du chômage, la décision fut prise de suivre une formation (au hasard) pour devenir .... boulanger ! Métier que j'exercerais de 1996 à 2011 sans que dans l'ombre, ma passion ne s'éteigne. Consacrant mes jours de repos et de vacances à capturer les plus beaux clichés, je me suis familiarisé avec le monde du numérique.

En 2004, j'ai fais l'aquisition de mon premier PC et commencé à m'initier de façon autodidacte à l'utilisation d'outils et logiciels graphiques. En 2009, les premières allergies à la farine ont commencé pour se terminer en 2011 par une hospitalisation pour problèmes pulmonaires avec incapacité de poursuivre le métier, dont mon employeur d'alors, profita pour me licencier. Puis la crise économique s'est installé. En 2012, le coût de la vie à Paris et les maigres propositions d'emploi m'on fait prendre la décision de retourner à mes racines familiales dans le Loir-et-Cher ou j'ai décidé après mûres réflexions et malgré le refus des banques, d'ouvrir mon studio. 


Projets et ambitions

La force de Studio Centre 41 tient dans l'absence (provisoire peut être) de magasin. Hormis les travaux graphiques, tirages et séances photos diverses qui imposent une présence dans le labo, je m'offre le luxe de pouvoir exercer librement mon activité. A l'inverse d'une boutique, c'est moi qui me déplace vers les clients pour les mariages bien sur, mais aussi pour des séances photos artistiques ou d'identité privilégiant le contact humain à la robotisation commerciale. Depuis bientôt 4 ans et malgré les idées reçues, je développe progressivement mon entreprise avec de nombreux atouts. La préférence citadine des photographes et l'isolement numérique de certaines communes limite la concurrence et de pratiquer des tarifs plus abordables auprès d'une large clientèle, soucieuse de préserver le contact humain plutôt que le commerce virtuel. Je met également mes compétences numériques au service des collectivités, entreprises et associations par le biais d'Internet (réseaux sociaux, site web, etc ...) afin de mettre leur travail en valeur et montrer qu'on bouge dans ce coin du département. Présents dans diverses manifestations (foires, bourses autos ou aux plantes, etc...) j'essaye de développer des produits photos personnalisés tels que l'impression sur ardoises, sets de tables, plateaux repas entre autres.